Alma, ici était un océan...

Commande pour la cérémonie officielle de la COP 22 - Marrakech - Novembre 2016

En association avec AFRONAUTS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ALMA, ICI ETAIT UN OCEAN...

 

« Quand allons nous comprendre ?

 

Comprendre que nous sommes issus d'un équilibre dynamique à la fois puissant et si fragile. Que nous sommes aussi simplement de passage dans ce monde des vivants dont nous devons prendre soin pour les générations à venir. A trop le dire, à trop l'avoir dit, avec en réponse si peu, bien trop peu d'actes, ces mots semblent délavés de sens.

 

Il est pourtant ici une question cruciale qui touche au sacré car d'elle dépend le vivant, d'elle dépend le fait que nous et tout ce qui nous entoure soit vivant. Se souvenir de ce que nous sommes, de notre lien ineffable, inextinguible à tout ce qui nous entoure. N'avoir d'appétit que pour le désir de sauver notre trésor le plus précieux qu'est le monde, celui aussi et ainsi de sauver l'amour que nous devons apprendre à avoir pour celui-ci, pour le respect de ce que nous sommes dans notre diversité à l'échelle de l'homme en lien avec celle du vivant, de son histoire. 

 

Je craindrais alors qu'un seul cri d'amour pour la vie soit inaudible. Mais ce ne peut plus être un vœu vain. C'est une nécessité. Qu'il nous soit possible alors ensemble dans cette même diversité de célébrer un réveil salutaire.

 

Les murmures du passé, les hurlements du présent nous ordonnent l'apprentissage sensible du changement de nos consciences pour nous permettre de ne jamais cesser d'être émerveillés par la vie. 

 

Aller puiser dans les forces de l'esprit ce qui fera de nous des femmes et des hommes debout et humbles au milieu du cosmos qui nous a fait et vu naître. 

 

Ce soir là il s'agira de célébrer le désir de changement loin de l'absurdité de l'horreur découlant de l'absence de pensée dédiée à notre monde vivant. Nul besoin de crier ce désir, il suffira peut-être simplement alors de souffler son nom. »

 

 

Hervé KOUBI – 23 août 2016

 

Alma, ici était un océan

 

Retransmission télévisée de la cérémonie

Chaine 2M - Maroc