MOON DOGS

Projet pour danseurs Hip-hop en voie de professionnailsation en Limousin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MOON DOGS 
 
 
« Souvent confrontés l’un à l’autre, dans une codification du mouvement très marquée, les danseurs Hip-Hop me font toujours penser à ceux de la danse classique où l’on applaudit, au milieu d’une pièce, la performance du danseur étoile, où chaque figure a son nom.
 
Mais cette danse est aussi celle de notre époque, une danse très physique, athlétique, où les corps s’engagent avec force, où le contact est rare et où la mixité a encore du chemin à faire. Ici, des danseurs de hip-hop ont accepté de travailler sous le regard d’un chorégraphe «contemporain» qui lui-même n’a pas cherché à imposer ses propres gestes mais seulement à écrire les relations entre les danseurs et avec le public.
 
Des relations nouvelles pour tous : les corps se touchent, jouent avec le déséquilibre, la force n’est pas violence, les portés n’expriment pas l’agressivité, la musique ouvre encore des perspectives différentes. Les corps s’engagent et, sous les lumières, visages et muscles brillent de sueur. Les tableaux qui se succèdent évoquent la peinture, l’image, le cinéma.»
 
Marc Verhaverbeke pour Hervé Koubi.

 

 

MOON DOGS 

 

"Often confronted to one another, in a very marked codification of the movement, the Hip-Hop dancers always make me think of those of the classical dance where we applaud, in the middle of a piece, the performance of the star dancer, where each figure has his name.

 

But this dance is also that of our time, a very physical, athletic dance, where the bodies engage with force, where the contact is rare and where the mix has a long way to go.

 

Here, young hip-hop dancers have agreed to work under the gaze of a "contemporary" choreographer who himself did not seek to impose his own gestures but only to write the relationships between the dancers and the audience.

 

New relationships for all: bodies touch, play with imbalance, strength is not violence, lifts do not express aggression, music still opens different perspectives.

 

The bodies engage and under the lights, faces and muscles shine with sweat. The successive scenes evoke painting, the image, the cinema. "

 

Marc Verhaverbeke pour Hervé Koubi.

 

 

L’ÉQUIPE ARTISTIQUE  /THE ARTISTIC TEAM


Chorégraphie / Choreography : Hervé Koubi
Assistant chorégraphique /
 Assistant Choreographer: Céline Amato


Interpretation Dancers : Céline Amato / Anthony Bardeau / Ken Thué / Yamina Meziani / Matthieu Lemoine / Tony Auguste / Pona Bou


Musique / Music : Moon Dog 

 

Création lumière / Lighting Director : Lionel Buzonie